Le lassi est une boisson indienne à base de yaourt. Il peut être nature, salé ou sucré. Personnellement je suis une inconditionnelle de la version sucrée à la mangue! J'ai choisi de faire ce lassi avec du lait fermenté (lait ribot, buttermilk, buttermilch, babeurre, labné). Plus liquide que du yaourt, son acidité souligne discrètement la suavité de la mangue mûre à point. Un résultat très onctueux mais tout en légèreté.

mangue bien mureBien choisir sa mangue :
Les mangues vendues en Europe sont presque toujours immatures malgré leurs belles couleurs. En effet, la couleur de la peau (vert, jaune, orange, rouge) dépend surtout de la variété, pas vraiment de la maturité. Une mangue peut être délicieusement sucrée et fondante, malgré une peau bien verte. Pour identifier une mangue mûre, il faut en fait tâter les mangues : une mangue mûre à point est souple sous le doigt. Les meilleures mangues dégagent également un délicieux parfum. Une fois ouverte, la chair d'une mangue mûre est très juteuse, fondante.
Il parait qu'une mangue immature peut encore mûrir chez soi, à température ambiante, en compagnie de pommes ou de bananes.  A noter que certaines recettes salées thailandaises, vietnamiennes, mauriciennes ou réunionaises se réalisent avec des mangues vertes immatures, acidulées.

lassi mangue
Pour une personne :

1 grosse mangue bien mûre
20 cl de lait ribot
1 cuillère à soupe de cassonade

Perler la mangue et découper sa chair dans le bol d'un blender.
Ajouter le sucre et le lait ribot. Mixer finement.
Goûter et rajouter éventuellement un peu de sucre.
Pour une version plus liquide, rajouter un peu d'eau et mixer à nouveau. Mais personnellement, j'aime garder le maximum d'onctuosité.