Lorsque l'on achète un beau poulet pour réaliser un poulet rôtis ou bien un plat mijoté (tajine, coq au vin...), il y a toujours moyen de combiner une deuxième recette avec le reste de carcasse : un beau bouillon de volaille, de type poule-au-pot!
La recette se décline selon les stocks de légumes et aromates. Si un ingrédient manque, pas de soucis, on peut faire sans.

bouilon poule maisonbouillon et miettes de poulet

Pour 2 litres de bouillon :
1 carcasse de poulet fermier (crue ou cuite rôtie), avec le maximum de restes de chair et de peau dessus (si il reste du jus de poulet rôtis, le mettre avec)
2-3 carottes, pelées et coupées en gros tronçons
1-2 branches de thym, du romarin, 1 feuille de laurier
1/2 poireau
2 oignons
3 gousses d'ail dégermées
2-3 brins de persil
Céleri en poudre ou un tronçon de céleri branche
Éventuellement : 2 navets ou 1 chou-rave
Éventuellement : un petit bout de gingembre pelé, quelques graines de fenouil, de l'estragon frais...
Eventuellement : un reste de vin blanc, de cidre ou de bière blonde
gros sel
quelques grains de poivre

poulet et léégumes

bouillon de poule maison + sauce soja

Tout mettre dans une marmite, coupé en gros morceaux (pas la peine de couper la carcasse).
Couvrir d'eau à fleur.
Mettre à bouillir à petit feu, à couvert pendant environ 45 minutes.
Quand la carcasse de poulet se disloque, c'est prêt.
Filtrer le bouillon, le mettre de suite en bocaux. Utiliser pour des soupes ou comme base de plats (risotto...).
Récupérer les légumes et les miettes de viande (il y en a toujours plus qu'on ne pense, il faut y mettre les mains et tout décortiquer et trier les petits os). On pourra en faire un petit parmentier, une salade ou une poêlée par exemple.
Jeter les os et les aromates.