Un sorbet onctueux, suave et acidulé à la fois. Le sirop de fleurs de sureau est un vrai bonheur, à essayer absolument, juste avec un grand verre d'eau. Son association ici avec la groseille accentue son côté fleuri au détriment par contre de sa saveur délicate de litchi couverte par la puissance aromatique de la groseille.

sorbet groseille fleur de sureausorbet groseille et fleur de sureau

Pour 4 personnes :
500 g de groseilles
5 à 6 cuillères à soupe de sirop de fleur de sureau (sureau noir), prendre une bonne qualité, avec 25 à 50% d'extrait de sureau sur l'étiquette. Éviter la marque Monin qui ne met quasiment que des arômes dans son sirop de fleurs de sureau.
5 à 6 cuillères à soupe rases de sucre glace

Égrener les groseilles de leurs grappes.
Les mixer finement avec le sirop et le sucre.
Ajuster si nécessaire la quantité de sucre et de sirop, en fonction de l'intensité aromatique du sirop, mais aussi de vos goûts (mes sorbets sont généralement relativement peu sucrés). Tenir compte du fait que le froid anesthésie les papilles, il faut donc forcer un peu les saveurs, notamment le sucre.

Passer la purée au chinois (ou passoire fine) pour en enlever les nombreuses graines.
Refroidir le mélange 1 heure au réfrigérateur.
Passer à la sorbetière.