Plus simple relèverait de l'impossible!
Avec cette recette qui circule beaucoup ces derniers temps dans les blogs et livres de cuisine anglo-saxons, pas besoin de sorbetière. Pas besoin non plus de longues préparations à l'avance, il suffit de s'en occuper 5 minutes avant de passer au dessert.
La texture est bien onctueuse, crémeuse, généreuse, mais la composition est incroyablement saine: sans sucre ajouté, sans crème, juste du fruit, des vitamines, magnésium, potassium et anti-oxydants... que demander de plus! Seule particularité à prendre en compte, il faut aimer le goût de la banane.

glace banane chocolat veganglace choco banane vegan

Recette pour 2 personnes:

2 bananes bien mures, de taille moyenne
1 cuillère à soupe de cacao en poudre (ou plus si vous aimez le chocolat bien noir)
Facultatif: 2 cuillères à soupe de poudre de caroube (se trouve en magasin bio. Etant plus douce que le cacao, la caroube parfume tout en équilibrant les saveurs)
Facultatif (aide le robot à mixer): 2 cuillères à soupe de lait au choix (riz, noisette, soja, vache...)

Quelques heures avant le repas (ou plus) : couper les bananes pelées en fines rondelles. Les mettre à congeler.
Cinq minutes avant de passer au dessert : mixer* le tout avec un robot hacheur ou un mixeur plongeant, en plusieurs accoups. La texture devient alors progressivement granuleuse, puis dans un deuxième temps bien crémeuse.
Goûter et ajuster la quantité de cacao et de caroube si nécessaire.
Servir de suite avant que ça ne fonde, ou remettre 10 minutes au congélateur.

*Attention à ne pas trop insister longuement, car cette préparation met à rude épreuve les robots ménagers en raison de la densité de la crème glacée. Y aller par accoups successifs pour laisser le moteur "respirer un peu", et rajouter un soupçon de liquide si nécessaire (le moins possible). Mixer si besoin en plusieurs fois (idéalement jamais plus de 2 bananes à la fois). Pour tout vous dire, la première fois que j'ai fait cette recette j'ai achevé mon bon vieux robot hacheur en le poussant un peu trop à bout... ne faites pas la même errreur que moi!